print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2017-2018 > Réponse cellulaire à l’hypoxie chez le rat taupe Africain

Réponse cellulaire à l’hypoxie chez le rat taupe Africain

proposé par Francisco MIRALLES, l’Unité : Génomique, Epigénétique et Physiologie de la Reproduction 24, rue du Fbg Saint Jacques, 75014 Paris.

Projet de stage :

L’Hétérocéphale (Heterocephalus glaber) ou Rat-taupe nu est un petit rongeur originaire de l’Afrique de l’est, remarquable de par son organisation sociale, sa capacité de reproduction, sa résistance aux maladies (cancers...) ou encore sa longévité qui peut dépasser 30 ans en captivité (un record pour un rongeur). Ces animaux ont un mode de vie souterrain et affrontent à la fois de faibles taux d’oxygène (hypoxie) et des taux de dioxyde de carbone élevés (hypercapnie). Ils ont de ce fait développé des adaptations leur permettant de résister efficacement à l’hypoxie. Nous nous proposons d’effectuer une première analyse globale de ces adaptations par : 1/ L’analyse du transcriptome de fibroblastes d’hétérocéphale cultivés en hypoxie vs normoxie. 2/ Comparaison avec le transcriptome de fibroblastes de souris exposés à l’hypoxie vs normoxie. 3/ Validation des molécules identifiées comme principales responsables des adaptations par interférence d’ARN. 4/ Etude comparative du stress oxydant (mesures de O2, H2O2 et NO) chez les fibroblastes d’ hétérocéphale et souris suite à un épisode de hypoxie/ré-oxygenation. L’étude des mécanismes moléculaires sous-tendant l’adaptation à l’hypoxie chez l’hétérocéphale peut nous aider à mieux comprendre et prévenir (voir soigner) des nombreuses pathologies liées à l’hypoxie (prééclampsie, ischémies cérébrales, contribuer aussi à une meilleur préservation des organes pour les greffes, etc…).

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Ce projet implique les techniques suivantes : Culture cellulaire, Extraction et purification d’ARN, Analyse bioinformatique des données du Transcriptome, validation des données du transcriptase par RT-PCR, utilisation de la technique d’interférence ARN. Analyse biochimique du stress oxydant.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --