print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2017-2018 > : Programmation épigénétique de l’embryon pré-implantatoire en situation (...)

 : Programmation épigénétique de l’embryon pré-implantatoire en situation diabétique

proposé par Sophie Calderari, UMR 1198 Biologie du Développement et Reproduction INRA, Domaine de Vilvert 78350 Jouy en Josas

Projet de stage : Depuis plus de 25 ans, de nombreuses études ont étayé le concept de programmation en période fœtale de la santé de l’adulte. Les études sur l’impact de l’environnement de l’embryon précoce, l’embryon avant son implantation, sont plus récentes. Il est désormais clairement établi que l’embryon pré-implantatoire est programmable au développement de pathologies cardiométaboliques par des variations de son environnement. L’embryon précoce est entouré de fluide oviductal, fluide source en nutriments nécessaires à son développement jusqu’à son implantation dans l’utérus. La composition de ce micro-environnement est sous dépendance systémique maternelle. Les recherches actuelles s’orientent sur l’étude de l’influence de l’alimentation maternelle sur l’épigénome de la descendance dans la médiation de la programmation métabolique. Les tous 1ers jours de développement de l’embryon représentent une phase clé de remodelage épigénétique intense pendant laquelle la chromatine déméthylée est reméthylée. Nos connaissances sur le rôle du micro-environnement embryonnaire sur l’apposition de marques épigénétiques en cette période charnière n’en sont qu’à leur commencement. Près d’1 diabétique sur 2 ne serait pas diagnostiqué. Au-delà d’une prévalence en constante augmentation, les 1ères manifestations du diabète apparaissent de plus en plus en tôt dans la vie d’un individu. Diabète et plus majoritairement pré-diabète se manifestent chez des femmes de plus en plus jeunes et donc en âge de procréer. De nombreuses grossesses sont ainsi affectées pendant les 1ères étapes fondamentales de l’embryogenèse et de l’organogenèse. Ce projet propose d’étudier l’impact d’un environnement diabétique sur la programmation de l’embryon pré-implantatoire chez le lapin.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Culture d’embryon, transcriptome (puces Agilent), méthylome (RRBS), RTqPCR, analyses in silico d’identification de voies fonctionnelles

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --