print

> Stages de M1 > 1Stages proposés pour l’année 2019-2020 > Le rôle de la mini-puberté de l’enfance dans la programmation de la fonction (...)

Le rôle de la mini-puberté de l’enfance dans la programmation de la fonction de reproduction

proposé par Céline GUIGON, : Equipe Physiologie de l’Axe Gonadotrope - Inserm U1133, Unité de Biologie Fonctionnelle et Adaptative Université, Bâtiment Buffon, Paris Diderot.

Projet de stage :

Un événement surprenant survenant juste après la naissance chez les mammifères est l’activation soutenue de l’axe hypothalamo-hypophyse-ovaire (HHO) pendant une courte période de la vie infantile appelée mini-puberté. Chez la femelle, les taux des gonadotropines hypophysaires, des stéroïdes sexuels et de l’hormone anti-Müllerienne (AMH) produits par l’ovaire sont alors similaires, voire supérieurs, à ceux des adultes. Bien que conservée chez les mammifères de la souris à la femme, le rôle physiologique de cette phase reste insaisissable. Notre hypothèse est qu’elle est critique pour l’action des stéroïdes sexuels et de l’AMH sur la différenciation de l’axe HHO, permettant chez l’adulte l’ovulation à chaque cycle sexuel et le comportement reproducteur. Dans ce contexte, l’objectif est de rechercher l’effet exercé par ces hormones au cours de la mini-puberté sur des déterminants clés de la fertilité. Au cours de ce stage, nous étudierons chez la souris l’impact de la diminution des taux de stéroïdes sexuels et d’AMH spécifiquement au cours de la mini-puberté sur la fonction de reproduction à l’âge adulte (âge de la puberté, fertilité des femelles). Les résultats du projet sont essentiels pour comprendre la reproduction humaine normale et pathologique.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire :

Dosages hormonaux, suivi de la cyclicité par frottis, histologie, immunohistochimie sur coupes de tissus, Western blot et qRT-PCR.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --