print

> Stages de M1 > 1Stages proposés pour l’année 2018-2019 > Implication de la signalisation du récepteur de l’oestradiol GPER dans les (...)

Implication de la signalisation du récepteur de l’oestradiol GPER dans les tumeurs ovariennes de la granulosa in vivo

proposé par Céline Guigon, Equipe Physiologie de l’Axe Gonadotrope - Inserm U1133, Unité de Biologie Fonctionnelle et Adaptative Université, Paris Diderot.

Projet de stage : situation du sujet, objectif du stage, approches expérimentales

Les tumeurs de la granulosa (TG) représentent 5 à 10 % des tumeurs ovariennes. Les patientes sont difficiles à soigner à cause du risque élevé de récidive et de l’efficacité limitée des traitements. Ces tumeurs produisent de l’œstradiol (E2) mais le rôle de ce stéroïde sexuel dans cette pathologie reste mal défini. Les travaux de l’équipe sur des modèles cellulaires in vitro ont montré l’implication d’un récepteur non conventionnel de l’E2, appelé le GPER (pour G protein-coupled estrogen receptor) (François et al, 2015). En particulier, nos données ont montré que l’E2 inhibait la migration des cellules de la granulosa métastatiques par l’intermédiaire de ce récepteur, en réprimant l’activité des MAPK ERK1/2. En outre, nos études sur des biopsies de TG humaines ont montré l’expression du GPER dans près de 90% des cas. Il nous faut à présent établir in vivo l’implication potentielle du GPER dans l’essaimage des métastases de la granulosa. Une des stratégies employée a été l’injection d’un antagoniste du GPER sur des souris transgéniques développant des tumeurs de la granulosa, l’hypothèse étant que ce traitement pourrait favoriser le développement de métastases. L’objectif du stage sera d’étudier sur les échantillons provenant de ces souris 1/la fréquence de survenue des métastases (analyse des données collectées), 2/ l’expression de marqueurs moléculaires de malignité (par immunohistochimie, Western blot et RT-qPCR), et 3/ l’activité de la voie de signalisation ERK1/2 (Western blot).

Techniques mises en œuvre par le stagiaire :

Extraction d’ARN et de protéines, immunohistochimie sur coupes de tissus, Western blot et qRT-PCR

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --