print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l année 2018-2019 > Développement d’un modèle de culture cellulaire pour l’étude fonctionnelle des (...)

Développement d’un modèle de culture cellulaire pour l’étude fonctionnelle des cellules trophoblastiques in vitro

proposé par Guenhaël SANZ , Unité de Biologie du Développement et Reproduction (BDR), INRA, Domaine de Vilvert, 78350 Jouy-en-Josas

Projet de stage : Dans l’équipe, nous utilisons le lapin comme principal modèle animal pour l’étude de la fonction placentaire car le placenta de lapin est le plus proche du placenta humain, ce qui fait de ce modèle animal un bon modèle biomédical. Par ailleurs, nous mettons en place un modèle de culture cellulaire 3D alliant de la biophysique afin de mimer la barrière placentaire et de limiter le recours aux animaux pour son étude. Ce modèle de culture sera établi au démarrage du stage, et utilisé au cours du stage pour évaluer le passage de nanoparticules contaminant l’environnement maternel à travers la couche de cellules trophoblastiques, ainsi que les conséquences fonctionnelles de l’exposition aux nanoparticules sur ces cellules. Les cellules trophoblastiques étudiées dans notre modèle de culture sont dérivées de cellules souches trophoblastiques de lapin que nous avons sélectionnées au laboratoire. Nous tenterons de détecter les nanoparticules ayant pénétré les cellules trophoblastiques par microscopie électronique à transmission et nous évaluerons l’impact de l’exposition des cellules aux nanoparticules sur leur capacité à se différencier, notamment en syncytiotrophoblastes, au moyen de marquages immunocytochimiques et d’observations en microscopie confocale. L’expression de certains gènes d’intérêt pourra aussi être évaluée par RT-qPCR. Les résultats de ce stage devraient donc permettre de savoir si certaines nanoparticules sont susceptibles de traverser la couche trophoblastique ou d’en perturber la fonctionnalité. Dans l’une ou l’autre de ces situations, nous pourrons alors envisager d’évaluer l’impact de ces nanoparticules in vivo chez la lapine gestante. Cette partie ne fera pas partie du stage.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Culture cellulaire, immunocytochimie, microscopie confocale, microscopie électronique à transmission, RT-qPCR.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --