print

> Stages de M2 > stages proposés pour l’année 2019-2020 > Caractérisation des marqueurs prédictifs de morbi-mortalité neurologique, (...)

Caractérisation des marqueurs prédictifs de morbi-mortalité neurologique, pulmonaire et métabolique chez l’agneau prématuré


  proposé par Emmanuelle MOTTE-SIGNORET, : EA 7404-GIG, UFR des Sciences de la Santé Simone Veil Université de Versailles St Quentin en Yvelines 78180 Montigny le Bretonneux

Projet de stage : L’extrême prématurité (naissance avant 28 semaines d’aménorrhée (SA)) est un véritable problème de santé publique, notamment dans le monde occidental où elle est la première cause de morbimortalité néonatale. Malgré les progrès indéniables dans la prise en charge de ces nouveau-nés dans les vingt dernières années, le risque de séquelles neurologiques et pulmonaires reste élevé, de façon inversement proportionnelle au terme de naissance. Plusieurs équipes dans le monde se sont intéressées à mettre au point des systèmes de développement fœtal extra-utérin, en arguant de la possibilité de retombées thérapeutiques (Partridge et al, 2017) (alternative à la réanimation néonatale conventionnelle pour la période 22-26 SA). L’objectif de notre équipe est de pouvoir reproduire ce système de placenta artificiel sur des fœtus prématurés d’ovins afin de créer un modèle physiopathologique unique permettant d’étudier le développement fœtal en fonction de l’environnement et de ses variations (métaboliques, hormonales, hémodynamiques, inflammatoires…). In fine, notre objectif est de mettre en évidence des marqueurs pronostiques de l’extrême prématurité et de proposer des améliorations des techniques de réanimations néonatales actuelles. Le travail de master 2 que nous proposons, intervient en amont de ce projet, et sera :
  de caractériser, par l’étude de différents marqueurs cérébraux, l’impact de la prématurité. Pour cela, une étude comparative sera réalisée sur du tissus d’agneaux euthanasiés après césarienne à terme (145 jours) ou à 100 jours de gestation. Ce travail se fera en collaboration avec l’équipe UMR 1141 du Pr Pierre Gressens à Robert Debré, par l’analyse des marqueurs prédictifs identifiés auparavant chez l’humain.
  de participer à la mise au point du système de développement extra-utérin de fœtus d’agneau. Ref : Partridge EA, Davey MG, Hornick MA, McGovern PE, Mejaddam AY, Vrecenak JD, Mesas-Burgos C, Olive A, Caskey RC, Weiland TR, Han J, Schupper AJ, Connelly JT, Dysart KC, Rychik J, Hedrick HL, Peranteau WH, Flake AW. An extrauterine system to physiologically support the extreme premature lamb. Nat Commun. 2017 Apr 25

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Extraction : ARN, protéines Tri cellulaire par MACS Analyses : RT-RT-PCRq, western-blot, immuno-histochimie, ELISA Approche bio-informatique et analyse statistique Introduction à l’expérimentation animale

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --